Jour 15 samedi 19 novembre Kalaw : journée au Green Hill Valley

, par Nathalie Durgniat

Voyage au Myanmar
1 -2 Vol Genève – Dubai - Yangon
3 Yangon – Bago – Hpa An
4 Hpa An
5 Route Hpa An – Rocher d’Or
6 Route Rocher d’Or – Yangon
7 Yangon, découverte de la ville en train
8 Vol Yangon – Mandalay, Embarquement RV Mingun
9 RV Mingun (Mingun, Ava, Sagaing)
10 Débarquement à Mandalay, Route Mandalay – Bagan
11 Bagan
12 Bagan : survol de la plaine en montgolfière
13 Bagan : excursion au Mont Popa, retour à vélo
14 Bagan – Nyaung U / Vol Nyaung U – HehoHeho – Pindaya – Kalaw
15 Kalaw : journée au Green Hill Valley avec les éléphants
16 Kalaw – Lac Inle
17 Lac Inle

8:30 départ pour le marché local à Kalaw. On y voit toutes les différentes ethnies dans leur costume traditionnel (Pa-O, Shan, Danu, Intha, Taung yoo, Palaung). La région est très riche en agriculture. Toutes sortes de légumes, des fruits, du café, du thé, du riz. Les paysans viennent de loin et souvent à pieds depuis les montagnes. Le prix des marchandises est élevé le matin puis il descend au cours de la journée pour qu’ils n’aient pas à rentrer avec leur marchandise sur le dos et ils n’ont pas de moyens de conservation. Le poisson et la viande sont exposés sans glace.

Une birmane

Une Pa-O

Une Pa-O

Une Pa-O

Une Danu

Une Pa-O

Un Intha

Intha
Peuple du lac Inlhé, c’est un revendeur de poisson.

Une Taung yoo

Taung yoo
Marché de Kalaw, Myanmar

Une Palaung

Ethnie Palaung
Marché de Kalaw

Après avoir déambulé dans ce magnifique marché départ pour le camp d’éléphants du « Green Hill Valley Camp ». C’est une sorte de maison de retraite où moins d’une dizaine d’éléphants sont choyés et baignés deux fois par jour. Le soir il retournent librement dans la forêt et reviennent toujours le lendemain matin à l’heure précise du petit déjeuner. Ils portent de jolies cloches en bois pour que leurs soigneurs puissent les localiser dans la forêt si jamais, car sans cela on ne les entend pas du tout se déplacer. J’ai eu la chance de passer deux heures en leur compagnie à leur donner à manger de la courge et des plantes de bananier et à leur donner le bain en les savonnants avec des brindilles de jojoba. Je me sentais comme une gamine et j’étais si heureuse. Ses animaux sont très doux et très conciliant avec les débutants comme moi. Peut être qu’ils sont aussi un peu farceurs car deux fois de suite lors de son bain un éléphant m’a enlevé les lunettes avec un léger coup d’oreille :-).

Le reste de la journée je ne me souviens plus très bien car j’étais sur un petit nuage rose pleine des sensations de cette proximité avec l’éléphant, sa mâchoire qui se referme tout doucement sur ma main, le contact avec sa langue, sa peau qui semble si sensible, son œil bienveillant sur moi, sa trompe expressive. Bref, une journée qui marque une vie. Je m’en souviendrai toujours.

Aller au jour 16 Kalaw – Lac Inle